Arizkun

Informations générales

Vallée: Baztan
Population: 589

Arizkun est, du point de vue historique, l’un des villages les plus importants de la vallée, comme conséquence de son développement social et économique, de la beauté de ses maisons nobles et de ses traditions ancestrales, si bien conservées jusqu’à nos jours.
D’autre part, on ne peut pas oublier que, à partir du XVIème siècle, les cagots ont habité le quartier Bozate. Ce groupe social a été victime d’exclusion au fil des siècles et il y a plusieurs hypothèses concernant son origine. Cette exclusion a également été présente dans le Baztan et donc, on refusait de leur accorder certains droits dont le reste de la population pouvait profiter. Ils ont été laissés de côté à Bozate pendant des années et on disait qu’ils étaient des excellents musiciens et charpentiers. Néanmoins, en 1817, on leur a reconnu les mêmes droits que le reste des habitants du Baztan et de la Navarre et cela a permis aux cagots de s’intégrer au reste de la société.

Fêtes

Fêtes patronales: elles ont lieu le 24 septembre, en hommage à Saint Jean Baptiste.

Points d’intérêt touristique

Palais d’Ursua (quartier de Bozate)

Ursua est un palais de chef d’armes, une tour médiévale considérée comme le berceau d’une des plus anciennes lignées de la noblesse Navarraise. Cette tour est souvent associée à une légende qui raconte qu’une belle dame, fille de la « Maison Lantaina », du nord du pays, s’est marié avec l’héritier de ce palais. Pendant le repas de noces, l’héritier a découvert que la nouvelle mariée était enceinte. Puis, il l’a convaincue d’aller à la chapelle du palais et, dans la cour qui mène vers la chapelle, l’héritier a profité pour la blâmer violemment en lui arrachant sa robe de mariée. Après l’avoir étranglé avec son foulard de soie, il a pris son cheval et il est parti au galop vers la France. La légende raconte également que les fers de son cheval étaient cloués à l’envers pour confondre ses persécuteurs.

Parc-Musée Santxotena (quartier Bozate)

L’artiste Xabier Santxotena nous invite à découvrir son musée en plein air. Dans cet espace, la mythologie basque est mise en avant à travers le bois. À travers un parcours aménagé aussi pour les handicapés vous visiterez huit cabanes, dont la thématique principale est la mythologie basque. Une grande partie de la collection représente des “lamiak” ou des femmes avec un corps de poisson, et des “mikeldi”, des personnages totémiques.

Le couvent de Notre-Dame des Anges

Dans les bâtiments religieux, nous mettons en évidence le Couvent de Notre-Dame des Anges, un bâtiment du 18ème siècle avec une imposante façade baroque avec un grand bouclier en pierre. Ce couvent de clarisses a été fondé par Don Juan Bautista de Iturralde, Marquis de Murillo el Cuende et son épouse, Mme Manuela Munárriz. Iturralde était originaire d’Arizkun mais c’est à Madrid qu’il rassembla une grande fortune et devint surintendant du Trésor royal. Faute d’enfants qui ont hérité de cette richesse, celle-ci était destinée à la fondation du couvent d’Arizkun. Le site choisi était un endroit à côté de la maison Iturraldea à Arizkun, site de la spectaculaire maison de ses parents.

Pressoir à cidre de Gamioxarrea

Ce pressoir a été recuperé et restauré il y a quelques années. Le pressoir de Gamioxarrea est considéré comme baroque, puisqu’il date du XVIIIème siècle. L’association culturelle Jo ala Jo organise tous les ans (à l’automne, à la saison de la récolte des pommes) la fête de la Kirikoketa. À cette occasion, on peut admirer les techniques anciennes pour l’élaboration du cidre.

Services

Localisation

Pour plus d'informations

Office de Tourisme du Baztan (située à Elizondo)

Plaza de los Fueros, Elizondo

turismoa@baztan.eus

Tel. 948 581 517

Site web touristique du Baztan

baztanturismo.eus

Mairie du Baztan (située à Elizondo)

baztan.eus

Tel. 948 580 006

baztan@baztan.eus